MADEMOISELLE & Brown U.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Croyez pas que j'hallucine! [Brennan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Herson Yuan

avatar

Messages : 86
Date de naissance : 25/10/1987
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 30

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: Nan =)
PROPOSITION DE TOPIC ?: Fermée
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Croyez pas que j'hallucine! [Brennan]   Lun 8 Juin - 7:35

" Et tout le monde me tient le même discours,le même discours. Tu devrais penser à tes vieux jours,à tes vieux jours.T'es qu'un bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien!"

Yuan semblait encore de bonne humeur, un peu comme tout les jours. Il arborait un sourire léger sur ses lèvres rosées. La chanson du jeune homme emplissait l'air de son décalage entre son humeur et ses paroles. Mais est ce que beaucoup de monde parlait français? Il ne pensait pas que tout le monde pouvait comprendre ses paroles. Il n'avait pas de quoi être de mauvais poil. Il faisait beau. Le soleil bien qu'encore poussant ses premier rayons de la journée était agréablement chaud. Il avait mangé un pain au chocolat ce matin encore chaud. Le jeune homme prenait des petit déjeuné français étant né là bas. Il ne pouvait pas changer ça. D'ailleurs, pourquoi le changerait il? Il se sentait très bien comme ça.

"Mais la seule chose qui m'importe. C'est toi qui me l'apporte. Et la seule chose qui m'importe. La musique la rend plus forte. "

Au milieu du monde papotant, joyeux, maussade, énervé, blasé...Yuan ressemblait à une pointe un peu trop colorée poursuivant sa petite musique. La veste en cuir rose courte taillé en "M"sur le bas avait été marqué sur le dos du petit nom d'un des sept nains de blanche neige et les sept nains. " Joyeux" trônait là fièrement en auto dérision pour sa petitesse, son caractère totalement étrange. Il passait une main dans ses mèches parementées de blond pour les ébouriffer un peu plus. L'autre main ramena son chapeau en velours bleu sur sa tête. Les bottes à talon compensé noires soutenaient le pantalon de cuir de la même couleur. Sifflant soudain l'air de sa chanson, il plongea les mains dans ses poches. Parfaitement tranquillement, il se promenait avec sa bonne humeur. Le regard bleu passait sur les environs ne ratant rien de ce qui se passait autour de lui. La fille faisant les yeux doux à un homme déjà prit le fit légèrement sourire. Que c'était beau l'amour! Il ne manquait pas non plus, proche d'un arbre, le groupe de jeune homme se filant accolades sur accolades, jouant les gros bras et toutes autres coutumes de l'homme viril. Il ne manquait rien de tout ce qui pouvait se passer dans ce parking notamment la façon qu'avait les jeunes étudiants de craner avec leurs voitures brillantes, bruyantes. L'ambiance était au printemps parmi les petits monstres. C'était la période de la chasse... Le moment de former le couple du moment. Il était plus qu'amusant pour Yuan hors de toute ses coutumes de drague de regarder les autres faire. Et pour ceux n'ayant pas envie de finir en couple? Et bien la voiture permettait de refaire monter sa cote dans l'université.

Diverses voitures n'avaient pas retenues son attention. Il passait ici tous les matins, il était habitué à voir les grosses voitures payé par les soins de papa et maman pour leur fiston. Pourtant un bruit dans son dos le fit se retourner. Les yeux se mirent à briller comme deux joyaux. Il ne pu se retenir de la regarder avec toute l'attention qu'elle méritait. Elle était parfaite, merveilleuse. Il la voulait. La moto noire ronflait avançant parmi les voitures. Ronflant du plus doux des bruit, elle arrivait lentement. Yuan était totalement dans son monde. Il en baverait presque devant le mécanisme de cette bête mécanique. Il n'avait d'oeil que pour elle. Le motard au manteau de cuir ne semblait pas l'avoir remarqué et dans le fond tant mieux. Il aurait eu de quoi se poser des questions devant le regard presque dévorant de Yuan. Allons, allons jeune homme, il faudrait se reprendre! Pourtant Yuan ne regardait pas du tout ou il avançait avec son sourire goguenard sur les lèvres. Il pourrait se prendre un poteaux qu'il ne le verrait pas venir!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennan Christians

avatar

Messages : 182
Date de naissance : 21/12/1992
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 25
Crédit Avatars : Hahaa.

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: No.
PROPOSITION DE TOPIC ?: Fermée
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Croyez pas que j'hallucine! [Brennan]   Mer 10 Juin - 12:19

    Les études. Il n'y avait que ça qui raccrochait encore le jeune homme au monde des "vivants". Sans toutes ces copies doubles, ces bouquins et sites internet à dévorer afin de les apprendre par cœur, Brennan ne savait pas ce qu’il serait advenu. Peut-être aurait-il fait parti de tous ces adolescents à la limite de l’âge adulte qui traînent dans la rue du matin au soir, squattent chez des amis différents à chaque fois la nuit, dépensent le revenu minimum qu’ils gagnent en bières, alcool, cigarettes et drogues. Bref, des gens qu’on pourrait qualifier de coûteux à la société et surtout, de gros feignants. Peut-être serait-il devenu ainsi, oui. Mais cette passion qu’il s’était découvert très jeune pour la médecine l’avait presque sauvé. Sauvé de l’ennui. De l’incapacité à se trouver un sujet, ou un domaine de plaisir. En gros, il devait beaucoup aux études qu’il faisait, et c’était pour cela qu’il y mettait tant d’ardeur. Pour pouvoir se satisfaire lui-même d’abord, puis pour montrer à sa famille et aux autres que n’importe qui peut s’en sortir. Même ceux qui sont victimes d’incidents graves de la vie, de pertes de personnes aimées ou autre. Mais il était vrai également qu’il ne sortait plus beaucoup depuis qu’il avait commencé la médecine. Il en était à sa quatrième année d’études, et en ces quatre ans il n’avait du sortir que trois fois en boîte, et… Allez, une petite dizaine de fois dans un bar avec des amis. Ce qui était peu voir insuffisant. Sa vie sociale n’en était pas réellement affectée pour le moment, mais un jour viendrait où il finira par se retrouver seul. Comme son père l’est devenu, à la fin de ses études de droit. Son diplôme d’avocat en poche, il n’avait que sa famille pour fêter l’événement. Et c’était une chose que Brennan voulait à tout prix éviter. Tout comme il évitait les repas de famille, dorénavant. Ces moments familiaux n’avaient plus la même importance aux yeux du jeune homme depuis la disparition de Jill. Plus rien ne semblait avoir la même importance depuis ce jour. Mais il continuait d’avancer, sachant pertinemment que c’est ce qu’elle aurait voulu, et que c’est ce qu’il aurait voulu pour elle si c’était lui qui était parti. Enfin.

    Ce jour-là, Brennan avait décidé de ne pas aller en cours le matin. Il avait travaillé jusqu’à tard la veille au soir, et un peu de repos et de détente ne lui feraient pas de mal. Et comme il n’aimait pas rester devant la télé ou un ordinateur sans rien faire, il enfila sa veste en cours, prit ses clés et sortit sur le parking. Là, il marcha jusqu’à des petites habitations converties en garage pour les étudiants. Allant au numéro 512, il introduit la clé dans la serrure, tourna et laissa la porte s’ouvrir d’elle-même, laissant voir une de ces petites merveilles pour laquelle il avait craqué un an plus tôt. Sa moto. Elle lui avait coûté les yeux de la tête, mais il ne regrettait en aucun cas cet important investissement. Le moyen de déplacement était rapide, magnifique. La vitesse était une sorte d’adrénaline dont il ne pouvait se passer. Mais l’engin étant d’une taille imposante, il l’avait voulu de préférence noire, afin de passer inaperçu. Et oui, monsieur Christians n’aimait pas être au centre des ragots ou des rumeurs.
    Il avait posé son casque sur sa tête, et l’avait enfourchée, sentant son corps frémir d’avance sur ce qui allait suivre. Il fit rugir le moteur, et démarra en trombe.

    Là, il s’était rendu au port. Pourquoi le port ? Parce que l’endroit était calme, reposant. Le bruit de l’eau ainsi que tout ces bateaux qui tanguaient l’apaisait. Il n’avait jamais rêvé d’être marin, mais la majorité des contes et romans qu’il avait ne parlaient que de cela : la mer, le voyage. Tous ces marins qui partaient, à l’époque, pour ne pas revenir. Tous ces endroits, tous ces pays qu’ils avaient découverts au fur et à mesure des époques au péril de leur propre vie le fascinait. Jamais il n’aurait eu ce courage, lui. Il était bien trop terre à terre pour oser entreprendre un tel voyage par la mer. Les heures défilées, et il n’aurait su dire durant combien de temps il était resté assis à cette même place, les yeux dans le vague. La fin de journée approchait horriblement vite, contraignant ce court instant de plénitude à la fin. Brennan se releva péniblement, à contrecœur. Ce n’était que parti remise cependant, car le jeune homme reviendrait très vite ici.
    Rejoignant sa perle, il essuya le peu de poussière qui s’était agglutinée dessus avec sa manche. Il enfourcha de nouveau l’appareil rugissant, et fonça à l’université.
    En arrivant, il dut réduire sa vitesse faute de monde. A croire qu’il n’avait pas été le seul à décider de rester chez soi, au moins la matinée. Slalomant avec mille précautions entre les voitures regroupées, il se fraya un chemin tant bien que mal, n’allant à présent qu’à une allure très faible. Il dut même parfois se maintenir sur sa jambe gauche pour ne pas perdre l’équilibre. Non, il n’avait pas remarqué le regard admiratif d’un jeune homme pour sa moto. Il était bien trop occupé à se trouver une place. Mais quand l’enfin fut garé et son casque enlevé, il se sentit en effet observé. Ebouriffant ses cheveux, il posa ses yeux bruns sur un jeune homme à l’air béat. Légèrement inquiet pour lui, Brennan alla à sa rencontre.

    -« Est-ce que tout va bien ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herson Yuan

avatar

Messages : 86
Date de naissance : 25/10/1987
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 30

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: Nan =)
PROPOSITION DE TOPIC ?: Fermée
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Croyez pas que j'hallucine! [Brennan]   Jeu 18 Juin - 15:08

Quelque notes flottèrent dans les airs laissant dans leur sillon une trainée de musicalité. Il arborait son sourire trop amical, trop admirateur de ce qui pouvait lui passer sous le nez. Il n'avait d'oeil que pour la mécanique roulant sous son nez. Il n'avait de pensée que pour elle. Loin dans son monde, Yuan sentait le désir, l'envie s'insinuant dans ses veines comme un doux poison. Il ne pourrait jamais en conduire une. Tout au moins pour le moment, il était hors de question de monter sur ce genre d'engin sans en avoir le permis. Son age lui aurait permit dans ce pays d'apprendre rapidement à manier la bête mais voilà, il lui faudrait alors payer. Il n'avait évidement pas les moyens d'une telle dépense. Il se contenterait donc, pour le moment, de baver allègrement devant la bête luisante. Yuan semblait être l'un de ses enfants devant le père noël, les cadeaux de noel et le buffet qui va avec. Autant dire que l'état d'admiration dans lequel il se trouvait était très certainement au dessus de la normal même chez un être tel que lui. Il fut pourtant tirer de ses profondes réflexions sur l'accélération de la bête, son freinage, son équilibrage et tout autre chose dans le genre. Il cligna un instant des paupières. Le visage se froissa dans une réaction interrogative. Il était certain de connaitre cette voix. Elle était mélodieuse et agréable à entendre. Ou l'avait il entendu? Il ne le savait plus vraiment. Il tourna donc la tête en direction de la voix avec un ravisant sourire sur ses lèvres rosées. Les billes bleues s'écartèrent dans une exclamation de joie et de surprise. Il eut alors un second éclat de joie en agitant l'une de ses mains avec vivacité.

" Hé!!! Salut! "


Les yeux se fermèrent un court lapse de temps juste pour calmer la brulure qui prenait ses orbes trop claires pour une luminosité aussi forte. Voilà, l'inconvénient d'avoir les yeux explosés. Il avait fait une soirée assez arrosée la veille. La fatigue avait prit d'assaut son regard cerné sur le coup. Le jeune homme, malgré tout reconnaissait parfaitement bien le garçon qui lui faisait face. Il n'oubliait pas un visage qui avait été aussi proche de son être. Il ne pouvait pas oublier une seule des personnes qui avait posé une partie de lui même contre lui. Cet homme l'avait bien trop intrigué à ce moment là pour, de plus, pouvoir effacer son nom de son esprit. Ils avaient passé une nuit ensemble. Pourtant rien n'avait eu lieu. Il était assez rare pour Yuan qu'une personne le face monter dans sa chambre ou dans un autre lieu assez explicite sans faire ce pourquoi ils étaient montés. Il avait l'habitude de prendre ou d'être pris ( sans jeu de mot) , utilisé puis jeté tout simplement. Cette fois, les choses avaient été différente. C'était surement l'une des rares personne à qui il avait réellement donné de l'affection. Yuan pouvait donner ce genre de chose sans même en demander en retour. Il était d'une nature à "faire l'amour plutôt que la guerre". L'échange avait été pour Yuan plus important qu'une simple relation physique. Il mit pourtant un moment de se rappeler des présentations faite maintenant il y a plus d'un an. Il hocha la tête à la positive avançant d'un pas vers son interlocuteur en levant un doigt pour l'agiter sous le nez du garçon.

" Ah oui oui moi je vais super bien Brennan. Je suis toujours autant en forme!!! C'est l'éclate je dirais même! "

Brillant jeu de mot n'est ce pas? L'éclate autant que ses yeux pouvaient eux être exposés. Il se redressa s'écartant un peu du garçon sans même prendre la peine de remarquer si le jeune homme l'avait reconnu ou non. Pour lui, s'était une évidence. Il avait tendance à marquer les esprits! Il ne laissa pas le temps au garçon d'en placer une. Comme toujours Yuan déblatérait à la vitesse de la lumière un tas de mots que lui seul était capable d'aligner avec autant de gaieté et de spontanée. Pourtant il ne souhaitait pas faire de gaffe. Il ne savait pas si le garçon avait évolué et encore moins si le jeune homme était à l'aise avec ses relations. Il ne le connaissait presque pas et comme toute personne censée, il dirigea la conversation vers un sujet anodin.

" Je savais pas que t'étais à la fac... Enfin à la fac ici quoi! C'est fou ca alors! Le monde est petit... C'est super! Ah ah comme la vie est amusante. Tu trouves pas? Alors tu deviens quoi? "

Cette façon de voir tout en rose avec seulement du positif sans même accepter un brin de négatif était propre au jeune homme. Il avait fait table rase du passé pour pouvoir être le jeune homme qu'il avait toujours voulut. Il se donnait donc à 100% continuellement pour que ses sacrifices surement douloureux pour les membres de sa famille ne soient pas fait en vain. Le nom de "Joyeux" sur sa veste de cuir n'était très certainement pas anodin au final. Il avait cette joie, cet amour pour tout et rien qui ne pouvait que le rendre presque comique ou exaspérant. Tout dépendait de la façon de voir de chacun. Il remonta un doigt d'un geste vif presque trop vif, habitude dû à ses entrainements en art martiaux, pour chasser à nouveau une mèche blonde cachant de son regard un garçon qu'il n'avait pas vu depuis longtemps.


[HJ: Désolée pour les fautes et les tournures maladroite ^^. Je suis en pause alors j'en profite pour passer =). ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croyez pas que j'hallucine! [Brennan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croyez pas que j'hallucine! [Brennan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En quoi croyez-vous?
» Mi-2013, croyez-le si vous voulez, mais...
» Brennan Heart - Imaginary
» Brennan Heart - We Come & We Go (WE R EOS Mix) [WE R]
» Brennan Heart & Wildstylez - Lose My Mind [BRENNAN HEART MUSIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADEMOISELLE & Brown U. :: . BROWN UNIVERSITY . :: BROWN UNIVERSITY :"Outisde" :: Parking-
Sauter vers: