MADEMOISELLE & Brown U.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aaliyah Desdemone Xylander - fini !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aaliyah D. Xylander

avatar

Messages : 31
Date de naissance : 12/04/1995
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 23
Crédit Avatars : Heroïn

MessageSujet: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Ven 5 Juin - 16:50


Aaliyah Desdemone Xylander
Feat Emma Roberts
19 ans }


      Nom : Xylander
      Prénom :Aaliyah ; Desdemone
      Tes études : Journalisme
      Ton groupe : Je fais ma rebellion
      Pourquoi ce choix : {5 Lignes minimum}
      Physiquement, on ne peut pas dire que la jeune fille paraisse une rebelle, exécrable et invivable dès la première fois. Mais pourtant, elle n'est pas ce qu'elle paraît. Dégoûtée de la vie, elle n'hésite pas a se rebeller contre toute forme d'autorité et a tendance à vouloir trouver ses limites pour les dépasser. Elle n'est pas insupportable, loin de là, mais elle fume, elle boit et elle couche. Elle se drogue, parfois. Elle pleure souvent, quand elle est seule et qu'elle se sent stupide. Et tous les matins elle se lève, fière, pour continuer à vivre, sa vie, à laquelle elle s'offre dangereusement.
      Avant la F.A.C : {5 lignes minimum où tu peux raconter les projets que tu avais en tête ; tes passions etc ...}
      Avant la fac, il y avait une fille qui traînait près d'un lycée, qui errait sans savoir où aller, la clope à la main, elle fumait doucement, marchant dans l'herbe principalement, laissant les gouttes de rosée s'écraser sur ses jambes. Avant la fac, il y avait une petite boule d'énergie qui la tirait vers les fêtes, ou elle se laisser aller, encore une fois, toujours, encore, pour laisser son corps se tordre dans tous les sens, sentir son coeur s'affoler au rythme de la musique, percevoir les souffles désireux de s'emparer de son corps. Avant la fac, elle était une gosse perdue, qui ne s'aimait pas parce qu'elle n'était pas sa soeur, parce qu'elle n'aimait pas sa famille, parce qu'elle se sentait seule. Avant la fac sa vie se résumait a son frère et son autre soeur, qu'elle essayait à tout prix de faire virer de bord, elle ne voulait que la petite marche sur ses pas. Avant la fac, devant le miroir elle se demandait qui elle était vraiment, et pourquoi sa vie n'avait pas de sens.



    Ton caractère ; {Raconte ici ton caractère en 15 lignes minimum}
    On pourrait croire que la jeune fille ne sait pas qui elle est insipide et perdue. C'est faux. Elle se connaît. Elle sait ce qu'elle deviendra plus tard, une vie longue et ennuyeuse qui la soule déjà d'avance, sans fantaisie, sans véritable amour. Elle se sent imperméable à tout. Tellement je m'en-foutiste qu'elle se fiche d'avoir mal physiquement, elle veut juste ne plus souffrir moralement, ne plus sentir son coeur se soulever de bonheur pour éclater de douleur plus tard. Elle est incapable de se donner la mort. Pas très courageuse, elle n'ose pas tester des choses qui n'ont jamais été faite, et si elle sèche et court devant les flics qui la poursuivent, c'est qu'elle a été poussée. Elle n'est pas influençable, pourtant. Disons fragile. Elle a besoin d'être guidée, écoutée, aimée ; ce sentiment de devoir toujours dépendre de quelqu'un la rend malheureuse, c'est pour ça qu'elle est ici. ici, personne ne la connaît. Ici, tout le monde la voit passer, lui jette peut-être un coup d'oeil, mais personne ne va lui parler, lui dire qu'il faut qu'elle continue à être forte et qu'elle peut compter sur lui, elle ou elle. Ici, elle ne dépend de personne. Et elle veut apprendre à se débrouiller seule. La sensation de se jeter dans la gueule du loup par pur gré ne lui fait pas peur. Pas trop. Elle a trop vécu pour être bien dans sa peau sans arrêt.

    J'aime ; {Raconte ici tes hobbies brièvement} La musique ; une libération qui la laisse s'échapper, monter plus haut, encore, et sentir son front toucher les étoiles. Le cinéma, l'ordinateur, l'informatique, les livres, la peinture, la photographie.

    J'aime pas ; {Raconte ici tes hobbies brièvement} les pétasses, les cours, les donneurs de leçon, les hypocrites, les infidèles.



ET COMMENT SUIS JE;

    Ta description physique ; {10 lignes minimum}
    "Aaliyah ? On dirais un ange ! La peau très claire, aucunes rides, enfin, c'est normal a son âge, mais bon, pas de cerne, pas de marque spéciales ou autres... Elle me dépasse, maintenant, mais pourtant, peut-être a cause de sa finesse, j'ai toujours l'impression que c'est une petite fille fragile, une poupée de porcelaine...Non vraiment, quand elle arrive, avec un léger sourire, ses cheveux blonds voletant dans le vent, ses yeux bleus sombres pétillants, on se demande où sont passés ses ailes..."
    Sa mère disait ça tout le temps. Elle la trouvait jolie, et était contente d'avoir une héritière de la belle chevelure blonde de son père. Aaliyah sourait, un peu forcé, et était d'accord pour tout, mais elle n'aimait pas sa couleur de cheveux. Du coup, elle se les ait teint en châtain.
    "Pfiou cette fille je l'envie. Elle a tout pour elle ! Visage presque parfait, corps de rêve, cils longs... c'est pas juste ! Elle a jamais eu d'acné, d'appareil dentaire ou de lunettes ! Et elle a même pas fait de chirurgie esthétique ! Et tout le monde la trouve jolie, alors qu'elle est même pas le canon de beauté actuel ! Bin oui, elle a le teint très pâles, les lèvres, fines, les hanches normales... Normalement c'est l'inverse, quoi ! Je comprend pas comment elle fait pour paraître toujours aussi fraîche. J'aimerais bien être comme elle..."


    Je préfère ;

      Vivre d'amour et d'eau fraiche ou d'amour et de débauche ; d'amour et d'eau fraîche, mais c'est tellement dur...
      Etre beau/Belle mais bête ou Moche et intelligent ; Moche & intelligent
      Harry Potter ou Twilight ; ni l'un ni l'autre ; les deux finissent bien.
      Les films ou les livres ; Les livres



ET C'EST FINIT;

    Surnom / Pseudo :mot-dit-net / Baker Street
    Age :14 ans
    Comment as tu trouvé le forum : sur msn, par Steph
    Et qu'en penses tu : Je regrette pas de m'être inscrite^^
    Exemple de rp :
    Spoiler:
     
    Code du réglement :I love you darliing you know ?


Dernière édition par Aaliyah D. Xylander le Sam 13 Juin - 17:14, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaliyah D. Xylander

avatar

Messages : 31
Date de naissance : 12/04/1995
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 23
Crédit Avatars : Heroïn

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Ven 5 Juin - 16:50

QUI SUIS JE;

    Ton Histoire ; {Raconte ici ton histoire en 20 lignes minimum }
    Part One ; A story of a little girl.
    « Je t’aime, tu sais, ici, j’en peux plus… »
    Tu te retourne dans ton lit, tu fermes les yeux, très fort, tu les rouvres en grand et tu te dis que c’est juste un rêve. Tu t’enfouis la tête sous les oreillers et tu te retournes, essuyant les larmes qui coulent. Tu relèves la tête et tu regardes l’heure. Courage sweety, il ne reste plus que deux heures à souffrir ça, ensuite il ne te restera plus qu’à dormir tranquillement, rongée par le souvenir de ces mots, ces mots qui sortent de sa bouche pour dire qu’il l’aime alors que toi il ne t’aime pas… Respire, la vie, c’est toujours comme ça, qu’on soit p’tit ou grand, ça n’a pas d’importance. Plus tard, tu seras riche, tu partiras loin de lui, loin de ta mère trahie et tu emmèneras tes sœurs et ton frère, tu montreras à ta grande sœur combien tu l’aimes et tu lui prouveras, tu ne lui dira pas juste des paroles en l’air, pas comme lui. Tu t’effondres, et comme chaque soir tu essaie de penser à autre chose. Ta sœur ne se serait pas rabaissée à ce niveau là. Qu’est-ce qu’elle aurait fait, à la place ? Elle t’en aurait parlé. Ta sœur t’adore, mais c’est une pâle réplique de ton dévouement et de ton admiration brûlante que tu lui porte. Tu devrais lui en parler, et tu le sais. Mais tu ne le fais pas, parce que tu ne veux pas qu’elle soit malheureuse. Ça fait trois ans que tu l’entends murmurer à ses maîtresses qu’il les aime et qu’il en a marre de ses gosses et de sa femme, qu’il partira avec elle, loin, dès que le divorce sera arrangé. Ensuite il va dormir avec ta mère, qui lui sourit et lui dit qu’il travaille trop, encore, qu’il s’enferme des heures dans le bureau. Mais là, il n’en est qu’a la première amante. Dans deux heures, il partira, tu sais, sois forte, jusque là. Ensuite, tu pourras dormir.
    ________________________________________________________________

    « Alysson (Charisma) Lincoln est née un 30 janvier, une date respectable, ainsi on ne pouvait pas prétendre lui sucrer son noël ou autre chose à cause des dates trop proches. C’est une brunette de 16 ans, qui voulait être blonde, avec plus de seins, être moins grosse et plus grande, et rentrer dans des jeans taille 36. Mais sinon, tout le monde l’adorait. Elle était polie, souriante, intelligente et généreuse, n’hésitant pas à aider les gens en cas de besoin, et jamais une méchanceté ne sortit de sa bouche. On la disait incapable de tuer une fourmi sans se mettre à pleurer, tant son âme était pure et bien lunée. Elle était croyante, allait à la messe tous les dimanches et toutes les personnes de son quartier la connaissait et lui disait bonjour en souriant ; elle ne manquait jamais de leur répondre. Ses parents étaient on ne peut plus fières d’elle. Ils ne passaient pas pour autant beaucoup de temps à s’en vanter, car elle n’aimait pas ça. Alysson était l’aînée d’une famille de 4 enfants. Après elle arrivait l’unique garçon, Aaron, de 6 ans son petit frère, puis Aaliyah, sa petite sœur adorée 8 ans plus jeune qu’elle ; et enfin, Abigail. On la voyait toujours en train d’aller chercher sa petite sœur, Aaliyah, qu’elle aimait tant et chérissait tant. Cette dernière l’adorait aussi, d’une manière démesurée, elle était son modèle, le pilier de sa vie.
    Qui aurait cru que ce parfait tableau cachait une vérité bien sombre ? Alysson ne s’aimait pas. Comme je vous l’ai dit plus haut, elle n’aimait pas son corps. Sa sœur était blonde comme les blés, et avait les mêmes yeux qu’Alysson. Mais elle était plus jolie. Son frère avait déjà plein de filles autour de lui. Et puis Abi, avec son air de filoute et toujours à faire les 400 coups, était admirée de tous. Alysson était juste aimée, pas admirée, a part de sa petite sœur. Pas de petit ami, pas de prétendant, pas de vrais amis ; elle rêvait d’être populaire. Ses parents n’avaient rien à faire d’elle ; enfin, sa mère, si mai elle travaillait à des heures impossible et rentrait toujours tard le soir. Lentement, Alysson se mis à faire un régime pour avoir un beau corps, au moins. Lentement, les plumes de ses ailes s’en allèrent, une par une. Lentement, elle perdit ses forces. Lentement, elle mourut. Anorexie. Pourquoi je vous parle d’elle ? Je ne sais pas. Aaliyah, c’est moi. Je me sens responsable de sa mort. J’avais la moitié de son âge lorsqu’elle est partie. Je vous ai dit lentement, j’ai eu tort. Elle s’est détruite en un an, mais je crois qu’elle avait commencé avant. Je l’ai vu mourir, je l’ai soutenue, au début. Après, je l’ai implorée. J’ai même été odieuse avec elle, parfois. Mon meilleur souvenir de son corps meurtri, c’est sur le toit d’un garage abandonné, où passe le métro. Elle pouvait rentrer dans des mini-short et des débardeurs et n’hésitait pas. J’étais assise sur le toit, il faisait chaud, ce jour-là. Elle était debout, offrant son corps au soleil. Je l’observais, mal à l’aise. Pour une fois, je n’étais pas admirative. Je savais que ça pouvait la tuer, et je ne supportais pas cette idée.
    « - Pourquoi tu fais ça ?
    – De quoi ?
    – Ton régime.
    – Pour être belle ! Tu comprendras, un jour, ne t’inquiète pas ! »
    Elle m’avait souri et avait fais un petit saut. Elle s’était penchée et m’avait ébouriffé les cheveux. Je m’étais dérobée, et j’avais presque hurlé.
    « - Mais tu n’es pas belle ! Regarde-toi, si c’est ça, la beauté, je veux pas être belle ! Tu était mieux il y a deux mois, t’aurais du arrêter là ! »
    Le métro était passé, faisant voleter brusquement nos cheveux, et je l’ai vue tanguer sur le toit, cherchant à retrouver l’équilibre. Elle s’est approchée du bord, la mine soucieuse, et j’ai cru un instant qu’elle allait sauter. Je me suis levée, je lui ai pris la main et je l’ai serrée très fort en fermant les yeux. Je sentais tous les os de sa main, qui était froide ; et je me demandais si elle avait réellement chaud au point de se promener en débardeur et short.
    « Aly, s’il te plaît, tu n’es pas belle comme ça. J’ai pas envie de te voir mourir. »
    Elle a redressé le visage et a fixé le ciel. Violemment, elle a retiré sa main, et s’est écartée le plus possible de moi, comme si je puais. Je l’ai regardée, je l’ai fixée. Je ne voulais pas qu’elle me fuie. Je voulais juste qu’elle se rende compte, et qu’elle arrête. Elle a marmonné quelque chose que je n’ai pas compris, puis est descendue. Je l’ai suivie, elle a marché jusqu un fast-food, elle a poussé la porte et s’est arrêtée au seuil. Je lui ai pris la main en la poussant légèrement. Elle a demandé un hamburger et s’est assise. Elle l’a fixé longuement, avant de repousser l’assiette.
    « Je ne peux pas. »
    Elle a juste dit ça et elle a fermé les yeux, comme si la vue du hamburger l’insupportait. J’ai pris un couteau et je l’ai coupé en deux. J’ai pris une moitié et je lui ai donné l’autre.
    « Allez, ensemble. S’il te plaît, Aly, pour moi. »
    Elle m’a regardée, a pris le morceau et a croqué dedans, a mâché, avalé et a recommencé. J’ai mangé aussi, en la regardant. Et puis, d’un coup, elle s’est levée et est sortie en courant. Affolée, je l’ai suivie. Le directeur du fast-food nous a couru après. Elle a tout vomi dans une poubelle, et a fondu en larmes. Elle ne pouvait plus manger. Quelque chose en moi s’est brisé, et j’ai pleuré avec elle. Elle allait me quitter. Déjà que mon père nous avait abandonné, nous honorant de sa présence uniquement…J’ai pris son portefeuille et j’ai payé à contre-cœur le gros pleins de soupe, tout rouge, qui nous criait dessus. Je lui aurait bien fait bouffer, ses billets. Elle est partie en courant et en pleurant. Je me suis tournée et j’ai fait pareil de l’autre côté. En face, il y avait le gars le plus populaire et le plus admiré du lycée de ma sœur, qui nous regardait avec dégoût. Mais ni l’une ni l’autre ne l’avions vu. Je n’ai pas pu en parler à ma mère, alors j’en ai parlé à mon frère. Mais à dix ans, il ne savait pas quoi faire. On a supplié notre sœur de faire quelque chose, elle nous a dit qu’elle n’avait plus la force. Ensuite, c’était de parler qu’elle n’avait plus la force. Et puis, un jour, elle a fait un malaise au lycée. Elle s’est évanouie. Mon père était là. Il l’a regardée, a marmonné quelque chose, l’a ramené à la maison, lui a donné sa boisson préférée, qu’elle a bu avec soulagement. Alors, il a haussé les épaules, a posé la main sur son épaule frêle et est parti s’enfermer dans son bureau pour parler de ce qu’il se passait avec ses maîtresses. Si Alysson mourrait, il y aurait une bonne raison de divorcer. Je suis certaine que c’est ce qu’il a pensé, le connard. Je n’ai pas osé le dire à ma sœur, j’étais la seule au courant pour ses maîtresses ; je ne voulais pas qu’elle souffre encore plus. Elle m’a regardée, je l’ai serrée très fort dans mes bras. Le lendemain, elle s’est levée, douchée, habillée et est sortie pour aller en cours. Elle voulait vivre. C’est à ce moment qu’elle s’est reprise en main. Elle a demandé à ses amis de l’aider, mais il était trop tard. Deux ou trois l’ont aidée, au début. Mais c’était un soutien faible, bancal, pas le vrai appui dont elle avait besoin. Elle a été incapable de marcher un mois plus tard. Là, mon frère a menacé mes parents, a hurlé. Ma mère l’a fait hospitaliser. Elle est morte deux semaines plus tard. »
    Témoignage d’Aaliyah Desdemone Xylander ________________________________________________________________

    « Ouais, la plus grande est morte, ça fera un choc étouffé pour les gosses. Je vais la quitter, ma biche, t’inquiète pas. »
    Cinq. Elles sont cinq. Cinq pouffiasses à qui il répète la même chose et elles le croient. Bande de connes. D’un coup, tu as envie de te lever et d’aller lui dire que tu l’entends, de lui dire ce que tu penses de lui, de lui dire qu’il est horrible. Mais tu restes là, à pleurer ta sœur, a chialer sur ton sort, à haïr ton père, a sentir les larmes dégouliner de tes yeux, mouiller ton lit et tu souffres, encore plus qu’avant.
    Un rai de lumière à travers la porte te fais te redresser, tu essaie de sécher tes larmes, tu les caches, pour que ta mère ne les voit pas. Tu calmes ta respiration et tu la regardes entrer. Ce n’est pas ta mère. C’est ta sœur. Abigail, la petite démone, ta petite sœur malicieuse, qui pleure, elle aussi. À 6 ans elle est trop petite pour comprendre, et elle ne veut pas comprendre, de toutes façons. Elle te voit pleurer, elle court vers toi et se serre contre toi et tu pleures sur son épaule. D’un coup, tu la sens se raidir. Malgré tes pleurs silencieux, elle l’a entendu. Téléphoner à sa dernière maîtresse et toujours un peu plus bruyant, mais Abi l’aurait entendu quand même, tu le sais. Et quand elle l’entend dire des choses à sa maîtresse qu’il ne lui a pas dit depuis 4 ans, à elle, sa propre fille, elle se met à pleurer aussi. Elle se laisse tomber à côté de toi et comprend ta douleur. Tu pleures encore. Mais cette fois, tu n’es plus seule.


Dernière édition par Aaliyah D. Xylander le Ven 12 Juin - 15:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angélique Davis
    « Fondatrice ; Je veux devenir un flan au chocolat... »

avatar

Messages : 838
Date de naissance : 25/11/1991
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 26

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: nop
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Ven 5 Juin - 16:56

Heyyy Biienvenue & Bonne continuation ^^
Contente de te voir sur le fo Wink
Ya un petit problème avec ta présentation & ça déforme la page :s

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-x3.forumactif.org
Aaliyah D. Xylander

avatar

Messages : 31
Date de naissance : 12/04/1995
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 23
Crédit Avatars : Heroïn

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Ven 5 Juin - 16:57

Merci =)
A mince, ça le faisait pas, tout à l'heure =/
Je vais voir^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angélique Davis
    « Fondatrice ; Je veux devenir un flan au chocolat... »

avatar

Messages : 838
Date de naissance : 25/11/1991
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 26

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: nop
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Ven 5 Juin - 16:58

Oki Merci & de rien ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-x3.forumactif.org
Olivia R. Atkins

avatar

Messages : 68
Date de naissance : 21/07/1993
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Ven 5 Juin - 18:32

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlee E. Lotner

avatar

Messages : 143
Date de naissance : 12/10/1992
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Sam 6 Juin - 14:23

Bienvenuto chere ami, bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaliyah D. Xylander

avatar

Messages : 31
Date de naissance : 12/04/1995
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 23
Crédit Avatars : Heroïn

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Sam 6 Juin - 15:17

Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophia J. Miller
    Princess S.I Know You Love Me...

avatar

Messages : 230
Date de naissance : 21/09/1992
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 26

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: Je n'en ai pas, et ne compte pas en avoir !
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Sam 6 Juin - 15:58

Welcome Aaliyah =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-after.forumactif.com/
Jenny A. Doherty

avatar

Messages : 532
Date de naissance : 15/09/1992
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 26
Crédit Avatars : Brown

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: Nop ;)
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Sam 6 Juin - 17:22

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennan Christians

avatar

Messages : 182
Date de naissance : 21/12/1992
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 25
Crédit Avatars : Hahaa.

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: No.
PROPOSITION DE TOPIC ?: Fermée
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Sam 6 Juin - 17:34

    Welc' Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Connors

avatar

Messages : 160
Date de naissance : 18/03/1989
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 29

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: non
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Sam 6 Juin - 21:20

Bienvenue miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyna Williams

avatar

Messages : 171
Date de naissance : 04/03/1910
Date d'inscription : 31/05/2009
Age : 108

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: Noop
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Sam 6 Juin - 22:24

Bienvenue! Very Happy Bonne continuation! Très joli prénom au fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlyn Van Tearsan

avatar

Messages : 339
Date de naissance : 01/08/1991
Date d'inscription : 31/05/2009
Age : 27

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: //
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Dim 7 Juin - 8:30

Bienvenuuuuue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaliyah D. Xylander

avatar

Messages : 31
Date de naissance : 12/04/1995
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 23
Crédit Avatars : Heroïn

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Dim 7 Juin - 15:39

Merci Lyna, toi aussi =)

Merci à tous =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison S. Finnigan

avatar

Messages : 211
Date de naissance : 23/05/1989
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 29

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: & Nop
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Dim 7 Juin - 15:40

Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Dim 7 Juin - 19:11

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Aaliyah D. Xylander

avatar

Messages : 31
Date de naissance : 12/04/1995
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 23
Crédit Avatars : Heroïn

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Lun 8 Juin - 16:42

merci^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaelle C. McKenzie

avatar

Messages : 430
Date de naissance : 23/03/1992
Date d'inscription : 31/05/2009
Age : 26

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: Non
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Lun 8 Juin - 19:29

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaliyah D. Xylander

avatar

Messages : 31
Date de naissance : 12/04/1995
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 23
Crédit Avatars : Heroïn

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Mar 9 Juin - 16:43

merci =)
ça rentrais pas, sorry^^
    Part Two ; Will Survive
    Elle te jette un coup d'oeil, regarde votre mère, fixe ton frère, puis observe ton père avec un dédain incroyable, et un dégoût à vous faire vous-même vomir. Tu la regardes, et tu déglutis difficilement. Elle le hait. Jamais tu n'aurais cru qu'elle puisse haïr quelqu'un, surtout après ces années d'amour. Elle était la favorite, tu le savais. Sa favorite, la seule qu'il ne regarde pas sans la voir. Il ne sait pas que vous savez. Sa haine grandit chaque jour. Tous les soirs, elle vient dans ta chambre, et quand tu lui demandes pourquoi, elle te dit qu'elle ne peut pas supporter que tu supportes ça toute seule. ça te fais plaisir, et tu commences à te sentir moins seule.
    _______________________________________________________________
    Inspire, souffle. Bon, aller chez un psy, ce n'était pas la mort, non plus. Une idée de sa mère, qui trouvait que depuis son entrée au lycée, Aaliyah était encore plus renfermée sur elle même. La jeune fille regarde la papier de sa cigarette se consumer doucement, avant d'en reprendre une bouffée. 16 ans. Le lycée, la cigarette. L'envie irrépressible de devenir comme sa soeur. Ses cheveux ont été teints, elle ne croit pas à l'amour. Son père est encore là. Abi vendra la mèche ce soir. Aaron est au courant depuis deux mois. Pas leur mère. En entrant dans le cabinet, c'est de ce soir qu'à peur Aali. La psy lui sourit. Ce n'est pas une vieille peau comme elle aurait pu l'imaginer. « Bonjour, Aaliyah, très joli prénom, d’ailleurs, installe toi, je t’en prie.
    - Merci, ce n’est pas moi qui l’est choisi. »
    Aaliyah obéit pourtant, s’asseyant sur le fauteuil confortable situé en face de la psy. Elle n’a aucune idée de quoi s’attendre et regarde son interlocutrice, comme elle regarde toujours les gens : elle les fixe et attend.
    « Tu te sens malheureuse, dans la vie ? »
    Un grand silence suit cette question. Aaliyah réfléchit. La réponse est oui, évidemment, mais l’admettre, ce serait une défaite pour elle, et elle ne peut pas se le permettre, au risque de se mettre à pleurer. Elle se rend soudainement compte qu’elle n’a aucune envie d’être là.Elle observe la porte, se demandant si elle pourrait s'enfuir et aller sur un toit quelconque, pour griller une clope en paix et ne penser à rien. On la dit stupide, parce qu'elle ne pense presque jamais, et elle ne réfléchit que très peu. C'est vrai, et alors ? Elle s'en fiche totalement. Les gens l'aiment parce qu'elle est belle, l'envient parce qu'elle est invitée partout, dans toutes les fêtes et chaque jour, elle sourit ; dissimulant les antidépresseurs dans un sac à dos à la mode. Elle souffre tous les soirs, elle se sent mal. Très loin du rôle de la grande soeur protectrice, elle croit en Abi et lui fait confiance. Elle n'a jamais su vivre autrement qu'en se rattachant à quelqu'un, elle est dépendante d'aide. Elle est loin la belle enfance dorée où elle trainait avec sa soeur, avant qu'elle ne chute. Cette fois, Aaliyah n'a plus que ses yeux pour pleurer.
    Elle ne répond pas. Elle attend. La psy s'en rend compte au bout de deux minutes de silence, et elle rompt enfin le silence.
    « Parle moi de ton entourage.
    – Mon entourage ?
    –Oui, ta famille, par exemple.
    –Ma famille ? »
    La psy hoche la tête. Aaliyah sent les larmes lui monter au yeux sans qu’elle puisse les retenir, et elle lutte pour ne pas se noyer dedans.
    « Eh bien, il y a…ma grande sœur ; qui est morte d’anorexie. Mon frère ; qui a un problème avec l’alcool. Ma petite sœur ; qui hait mortellement mon père. Mon père ; qui dit à ses maîtresses qu’il les aime tous les soirs alors qu’il ne nous regarde pas. Et puis, il y a ma mère…Trop peu présente. »
    Silence, la psy note des choses sur son cahier, et une larme roule sur la joue d’Aaliyah, qui doucement, sent cette sensation d’étouffement l’oppresser de toutes part. ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas pleuré. Et ce n’était pas forcément dérangeant.
    « Tes parents sont divorcé ?
    –Non. Ma mère ne sait pas pour… les maîtresses. Moi, je le sais depuis que j’ai six ans. Et Abi depuis que j’ai 9 ans. Aaron, depuis deux mois, et il nous a dit qu’il fallait qu’on le dise, alors on le fera ce soir.
    –Qu’est-ce que tu ressens, a faire ça ?
    –Le soulagement, l’espoir que ça se finira, mais surtout… la peur. Peur de la réaction de ma mère. Peur de mon père. Peur pour nous. »
    Elle s’écroule. Elle le fera, elle le sait ; elle le doit, elle n’a plus le choix, désormais, il faut agir. Et puis, elle n’est pas seule.
    _______________________________________________________________
    Tu la regardes, rouge de colère, le regard pleins de haine. Dans ses yeux, tu vois la douleur. Abi l’a hurlé, ça y est. Il te regardes, mal à l’aise, n’osant pas regarder sa femme. Ton frère te prend la main sous la table, tu prends celle d’Abi. Ta mère, en face de toi, te fixe sans te voir. Son regard vide, brisé. La tristesse, la douleur. Tu ne sais pas quoi faire. Elle dit d’une voix blanche de les laisser, et Abi fond en larmes. Elle ne voulait pas lui faire de mal. Juste le dire. Son père souffre, elle est contente mais votre mère… Aaron vous serre toutes les deux dans ses bras, et sur sa joue roule une larme que tu essuies en ayant une pensée à la psy. Vous sortez tous les trois, dans la fraîcheur du soir ; et tu t’allumes une clope, en en proposant une aux autres. Voilà, c’est fait. Plus qu’a attendre. Attendre quoi, au juste ? Tu pleures. Tu te demandes ce que tu as fait pour mériter ça, et tu te dis que dieu n’existe pas. Un goût amer dans la bouche, qui n’a rien en rapport avec la cigarette, t’affaibli et te meurtris. Tu souffres, pauvre conne, et tu sais très bien pourquoi. Et tu sais bien que rien n’y changera. Aaron se glisse entre vous deux, et vous prend par la taille. Loin du grand frère qui se la veut protecteur, il veut votre soutien, et montrer qu’il est là, lui aussi.
    Plus terrible qu'un ouragan, plus mortel que sa propre mort...perdre quelqu'un. Encore. Aaliyah revoit Abigail crier et fondre en larmes ; elle revoit ton frère qui se recule, hébété et elle revoit le sang par terre, sous le corps inerte de sa mère. Sa mère s'est suicidée. Les larmes, amères, coulent sur les joues de la jeune fille. Elle se rappelle d'avoir parlé à sa mère, pas sûre de ce qu'elle faisait, en lui disant le nombre d'années de mensonge. Deux semaines plus tard, sa mère se donnait la mort. Et elle s'en sentait responsable. Abi pleure contre elle, et elle a froid. Elle voit sa psy qui l'observe, ses amis qui l'entourent, mais elle ne les sent pas.
    Elle est seule et elle souffre.
    ________________________________________________________________
    Ici tout est blanc, et tu résistes encore ? Pourquoi ? Pauvre folle, tu sais très bien où tu es, et tu tentes de résister encore. Écoutes moi, tu sais que j'ai raison, je t'ai guidée depuis toujours, tu le vois, dans ton miroir. Ta lutte est interne, tu es internée, c'est plutôt drôle non ? Je t'ai faite grandir toute ta vie, je t'ai guidée, écoute moi ! Cesse de croire que je te répètes toujours la même chose. Ta conscience, c'est moi. C'est toi qui perd le nord. pas moi. Tu crois que cette vois qui te parles, tu seras mieux ? Tu en as eu assez, quand tu as revu du sang, en sciences, c'est pas ta faute. Ni la mienne. Tu t'es enfuie en courant sans que personne ne comprennes pourquoi, alors que les images de ta mère au sol et de son sang, son sang rouge, le rouge qui tachait la moquette du bureau ; oui, TU L'AS VU !! Et ce jour là, tu as abandonné. Aaron réussissait grâce à l'amour, Abigail s'en sortait à l'aide de ses profs, mais toi, tu étais seule. Quand ton frère t'as vue, dehors, toute seule en train de pleurer, de vaciller, il a courut à rescousse. Mais tu n'as pas répondu. Et quand les services sociaux sont venus, ils t'ont emmenée ici. Tu es folle. C'est le mot qui te définis. L'asile, c'est nul. Tu revois ta psy, ta famille et les autres, mais en plus des médecins viennent te voir. Il te faut un but, une destination et tu dois te chercher une passion, que tu trouve. La photographie. Et en sport, tu choisis la gymnastique. Tu devrasi arrêter, maintenant. Je peux prendre le relais, tu sais.
    _________________________________________
    N'abandonne pas. Abi.
    Deux mots et une signature. Elle est partie autre part, Abi, elle a fuit la maison, son père et vit comme une grande, désormais. Aaliyah n'entend plus la voix. Elle a résisté, et elle a gagné. Demain. ce mot est tellement beau... Demain, elle s'envole, pour vivre, enfin. Après deux ans de captivité. elle s'en va à son tour.


Dernière édition par Aaliyah D. Xylander le Ven 12 Juin - 15:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angélique Davis
    « Fondatrice ; Je veux devenir un flan au chocolat... »

avatar

Messages : 838
Date de naissance : 25/11/1991
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 26

ME MYSELF AND I
DOUBLE COMPTE ::: nop
PROPOSITION DE TOPIC ?: Ouverte
MY RELATIONSHIPS :::

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Mer 10 Juin - 16:55

Préviens lorsque tu as finis Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-x3.forumactif.org
Aaliyah D. Xylander

avatar

Messages : 31
Date de naissance : 12/04/1995
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 23
Crédit Avatars : Heroïn

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Jeu 11 Juin - 16:56

je finirais dans un jour ou deux =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian H. Jefferson

avatar

Messages : 10
Date de naissance : 25/08/1991
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 27
Crédit Avatars : Bidouille ▬ METAMORPHOSIS

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Jeu 11 Juin - 17:41

Emma Roberts OMG Bienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaliyah D. Xylander

avatar

Messages : 31
Date de naissance : 12/04/1995
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 23
Crédit Avatars : Heroïn

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Ven 12 Juin - 16:28

Merci^^
Je trouve aussi =)
J'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane O'Connor

avatar

Messages : 79
Date de naissance : 08/06/1991
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   Ven 12 Juin - 16:40

Ohhhhh je veux un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaliyah Desdemone Xylander - fini !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaliyah Desdemone Xylander - fini !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ayé, j'ai fini mon Lap-Steel
» KZR, la révélation rap r&b qui n'a pas fini d'étonner
» [Presse] Télé star, Tokio Hotel: Le groupe est-il Fini ?
» Johnny et mamour c'est fini !! avec optic 2000
» megaupload c'est fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADEMOISELLE & Brown U. :: .WELCOME. :: Vos papiers svp ! :: Partie "RPG" :: RPistes validés-
Sauter vers: